[J59] Passer une journée sans dire du mal de personne

Si tu te trouves la victime de la rancune, de l’ignorance, de la petitesse ou de l’insécurité d’autres personnes : rappelle-toi, les choses pourraient être pires. Tu pourrais être l’une d’elles. Anonyme

La suggestion du jour est de s’abstenir de toute critique à l’égard d’autrui. Pouvez-vous passer une journée entière sans exprimer de la négativité ? Si vous vous surprenez en train d’être critique en paroles, vous pouvez changer immédiatement de sujet. Si quelqu’un cherche à vous entraîner dans l’activité de dire du mal des autres, vous pouvez dire que vous avez mieux à faire, ou parler de ce défi du jour. Pour aller plus loin, vous pouvez également examiner vos pensées et vous abstenir d’entretenir toutes celles qui sont du domaine de la plainte ou de la récrimination. Ce n’est pas facile.

Essayez de transformer ces moments d’ennui, de colère ou d’inconfort en une possibilité de pensée, de parole ou d’action aimante.

Commencer la journée par une méditation et se placer dans la gratitude aide à ce centrer sur soi et à voir ce qui est bien. La brain gym avec l’ancrage positif (bras et jambes croisés) va dans le même sens.
Partager Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.