[J138] Expérimenter les états de conscience

On nous a donné le sommeil pour nous reposer de vivre avec nous-mêmes. Jacques Deval

Dans The religion of tomorrow, Ken Wilber passer en revue les états de conscience identifiés par les grandes traditions religieuses et spirituelles du monde et surtout par leurs courants mystiques. Les mystiques ont découvert ces états auquel il est possible d’accéder par la pratique de la méditation. Ils commencent à l’état physique ou grossier que nous connaissons (“la matrice*”) qui n’est pas la seule réalité. Je vous propose de prendre un moment pour ressentir ce corps physique, les sens – toucher, vue, audition, goût, odorat, sensation du corps dans l’espace, et le domaine de la pensée omniprésente. Puis on commence à porter de l’intérêt au corps subtil, on entreprend la pratique du yoga ou du Qi Gong, on ressent l’énergie de lieux sacrés. Remarquez comme ce corps subtil est activé après un exercice physique, ou comment on peut le ressentir comme une vibration autour du corps physique, et cela est amplifié dans la nature. Ensuite on peut cultiver l’état de Témoin et son corps causal en se rappelant souvent : “J’ai des pensées mais je ne suis pas identique à mes pensées, j’ai des sensations mais je ne suis pas mes sensations, des des sentiments, des émotions mais je ne suis pas identiques à eux, je peux les observer. J’ai des souvenirs mais je ne suis pas que mes souvenirs. Je suis le Témoin. “Témoin” et “Conscience” sont synonymes. Enfin, on atteint l’état non-duel où il n’y a plus de différence entre ce qui est observé et l’Observateur.

Les états de conscience correspondent au quadrant supérieur gauche (Intérieur Individuel, le quadrant du soi et de la conscience). Ils peuvent être expérimentés et cultivés (par exemple avec des drogues psychotropes ou des méditations particulières), parce qu’ils ont des corrélats (les ondes cérébrales) dans le quadrant supérieur droit (Extérieur individuel, le quadrant du corps et des comportements).

*Le film Matrix des frères Wachowski décrit un monde où les humains sont prisonniers tandis qu’on leur diffuse de la réalité virtuelle.

Partager Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.