[J62] Découvrir son immunité au changement

Je ne cherche pas, je trouve. Pablo Picasso

Cette fin de semaine, reprenez les peurs que vous avez identifiées hier. Pour chacune d’elle, recherchez les obligations que vous avez afin de ne pas la ressentir. Inscrivez-les dans la quatrième colonne.

Si vous observez votre but d’amélioration, et toutes ces obligations que vous avez, vous pourriez constater qu’ils sont opposés. Nous avons des buts de changement, mais en même temps, nous avons des obligations contradictoires. Le changement est si difficile parce que nous sommes écartelés entre les buts et les obligations. Nous devons maintenir une sorte d’équilibre, ce que Kegan et Lahey appellent l’immunité au changement.

Mais bonne nouvelle, il existe une méthode pour dépasser cette immunité. Nous allons ensuite rechercher les croyances que nous avons et qui sont à l’origine de nos obligations. Ce sera le sujet de demain.

Voici un petit exemple pour illustrer les différentes colonnes :

1- But d’amélioration : je veux méditer (je sais que c’est important pour moi, cela dépend de moi, mais je n’y arrive pas).

2- Faire/Ne pas faire : je ne réserve pas de temps pour cela, je préfère faire d’autres choses, je fais tout avant de méditer puis je n’ai plus le temps (ces actions s’opposent bien au fait de méditer)

3- Liste des peurs : A-peur de devenir accro et d’y passer des heures (je ne réserve pas de temps), B-peur de m’ennuyer (je fais plein d’autres choses)

4- Obligations : A-je ne dois pas me laisser entraîner dans une activité addictive, B-je dois sans arrêt être en mouvement et dans l’action (méditation=non action)

NB : on voit bien comment ces obligations s’opposent au but de méditer.

5- Croyances : A-si je fais trop de spirituel, je risque de finir dans un couvent ou un ashram, B-si je n’agis pas, je ne suis rien

NB : surtout ne faites rien qui pourrait vous mettre en danger ! N’allez pas par exemple dire ses quatre vérités à votre patron !

Partager Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.