[J74] Etudier ses croyances

L’obéissance au devoir est une résistance à soi-même. Henri Bergson

Si vous avez parcouru le processus de la carte d’immunité de J62 et J63, vous avez peut-être mis en évidence des grandes croyances ou grandes suppositions, des choses que vous tenez pour absolument vraies, et qui vous font agir de façon stéréotypée. En découvrant ces croyances, il se peut que cela nous saute aux yeux qu’elles sont en fait fausses. Mais dans d’autres cas, il faudra réaliser des tests pour les étudier. Le but de ces tests est de combiner la prise de conscience avec des actions comportementales. Attention, ces tests doivent être SMART, c’est à dire Simples, Modestes, des Actions de Recherche, des Tests. Ils peuvent être réalisés rapidement, dans la semaine, et surtout ils ne vous mettent pas en danger. Ne recherchez pas la réussite grandiose qui va tout effacer et qui vous prouvera votre valeur. Soyez modeste et surtout prudent ! Le plus simple des tests est de demander l’avis d’une autre personne.

Si nous prenons l’exemple de la méditation, voyons comment nous pouvons tester la croyance : « si je fais trop de spirituel, je risque de finir dans un couvent ou un ashram » et « Si je n’agis pas, je ne suis rien ».

Pour le couvent ou l’ashram, je dirais que le risque est réel, et si je fais l’historique de cette croyance, je me rappelle que j’ai toujours eu cette crainte en point de mire, et que si j’ai réussi à l’éviter jusque là, je peux continuer. Ou alors que je me prive d’une aspiration profonde… Mais si je le relie à la seconde croyance, je me dis que j’ai toujours été davantage tentée par la vie de Mère Teresa, oui, l’action. Donc la seconde croyance me protège contre la première. Intéressant !

Est-ce que je suis rien quand je ne fais rien ? Par exemple, je sais très bien écouter, mais est-ce que écouter, c’est ne rien faire ? En pratiquant la méditation à petite dose justement (un test modeste), il devient très clair que c’est dans la non-action que l’on se sent vraiment être.

En continuant à tourner autour de la question, je vois apparaître les injonctions parentales : surtout ne va pas t’enfermer dans un couvent, ne nous quitte pas, ne va pas au bout du monde… Des résidus de stade référence externe, d’obéissance aux personnes importantes, sont toujours présents. Je me rends compte que j’ai déjà pratiqué la retraite spirituelle sur quelques jours et que je me dévoue à des causes autour de moi, sans que cela ne me mette en danger. Donc j’ai déjà des données pour moduler les croyances.

Un dernier test est de se mettre tout doucement à faire le contraire de ce dont vous aviez l’habitude, à petites doses, et dans des situations où vous êtes en confiance.

Prenez suffisamment de temps pour réaliser plusieurs tests de vos croyances, par exemple sur un mois.

Il est très probable que vous allez progresser vers votre but initial.

Vous trouverez d’autres exemples de cartes d’immunité sur le site http://immunotherapie-du-changement.fr

Partager Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.