[J21] Ne pas croire tout ce que l’on dit

Soyez sceptique mais apprenez à écouter. Don Miguel Ruiz

C’est le cinquième accord toltèque qui nous propose de ne pas croire tout ce que l’on dit.

Un exemple emblématique est celui des prévisions météorologiques à long terme : combien de personnes commencent à se lamenter dès le lundi matin parce qu’ « Il va pleuvoir à la fin de semaine ! ». En vertu du premier accord toltèque – Que votre parole soit impeccable -, il convient de corriger cette phrase en « Ils disent à la météo qu’il va pleuvoir à la fin de la semaine ».

Je vous propose d’aller plus loin dans l’exercice et de regarder plutôt le ciel pour savoir le temps qu’il fait (sauf si vous voulez savoir quoi mettre dans votre valise ou si vous devez gravir le Mont Blanc).

L’exercice se poursuit en ne laissant pas le temps qu’il fait agir sur votre humeur. Il va pleuvoir, eh bien, prenez un parapluie. La pluie n’a jamais fait fondre personne et comme disait ma grand-mère : « Vous n’êtes pas en sucre ».

Puis développez de la gratitude pour cette belle pluie qui va faire verdir la nature et recharger les nappes phréatiques. Entraînez-vous à dire « Quelle belle pluie !».
Ou appréciez la journée ensoleillée sur les montagnes enneigées des alpes.

NB : Si le Processus 3-2-1 promis vous manque, retournez à J15 en approfondissant chacune des 3 étapes.

Partager Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

4 Commentaires

  1. J’avoue, cette question est un de mes chevaux de bataille. Je suis convaincue que la météo à la télévision a été instaurée pour glisser des pages de publicité avant et après.

    1+
  2. Bien possible… et vive les pluies de l’automne…

    1+
  3. Oh! j’ai « revu » la personne à laquelle j’avais pensé au jour 15… changement!… à recommencer, oui…

    1+
  4. Ce premier avril tombe bien pour ce message dans la saison 3 !

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.