[J7] Envisager une petite diète

L’homme devrait mettre autant d’ardeur à simplifier sa vie qu’il en met à la compliquer. Henri Bergson

Le dimanche, vous avez peut-être le temps de réfléchir à ce que vous pourriez faire et au meilleur moment pour cela. Ainsi, il y a peut-être un jour dans la semaine prochaine où vous pouvez envisager une détoxification. Quand on est malade, le corps demande qu’on se mette à la diète, n’est-ce-pas, plutôt que de manger davantage de choses. Quand on a des douleurs, la diète est recommandée également. Elle n’a pas besoin d’être longue. Mes parents l’ont toujours pratiquée en ne buvant qu’une tisane le soir après un repas copieux le midi, et ils sont en pleine forme. Sauter le repas du soir et le petit déjeuner est déjà un jeûne. Si cette idée vous inspire, quel jour pouvez-vous imaginer le faire sans difficulté ?

L’homme (et la femme) ne vit pas seulement de pain. A propos de quoi pourriez-vous faire une petite diète ? Internet ? Facebook ? Ma Vie Puissance 100 ! ? Alcool ? Tabac ? Chocolat ? Se passer de voiture ? Moins consommer ? (Merci de partager vos idées à ce sujet).

En prenant et en tenant des résolutions faciles, on fortifie et on entraîne sa volonté.

Par contre, il n’est pas recommandé de faire une diète de gratitude, de méditation, d’abdos croisés ni de salutation au soleil !

Partager Facebooktwitterlinkedinmail

3 Commentaires

  1. Ce n’était pas facile de tenir ce défi programmé dimanche soir après un repas de famille bien copieux. Mais je l’ai fait.

    1+
    • Il est intéressant que ce défi tombe la veille de Yom Kippour, un jour de jeûne (y compris jeûne de paroles) et de réconciliation dans la tradition juive !

      0
  2. Belle image, ces petites portions aux couleurs de santé!

    1+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.